La branche de la propreté veut offrir davantage de perspectives d’évolution professionnelle

L’accord sur la formation professionnelle signé par les partenaires sociaux de la branche de la propreté, fin mai, s’inscrit dans une logique de revalorisation des métiers. Il vise, entre autres, à favoriser l’évolution des salariés et à leur donner de la visibilité sur leurs parcours professionnels au sein de la branche.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 01 juillet 2021.

Égalité professionnelle, classification des emplois et plus récemment formation professionnelle : le dialogue social a été riche ces derniers mois dans la branche de la propreté. Avec le dernier accord, signé fin mai, sur la formation professionnelle, les compétences et l’emploi, les partenaires sociaux [[Fédération des entreprises de propreté et services associés (FEP), Syndicat national des professionnels de la propreté et services associés (SNPRO), CFDT, CGT et FO.]] confirment leur volonté d’accompagner les parcours des salariés. Faciliter l’accès à la qualification Dans un secteur qui a montré combien il était essentiel lors de la crise sanitaire, un des enjeux pour…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur