La Région Normandie noue un partenariat avec la branche de la formation professionnelle

Collaborer activement à la mise en œuvre d’actions mutualisées dans le champ de l’orientation, de l’emploi et de la formation pour favoriser l’insertion professionnelle : c’est le sens de la convention signée à Caen, le 19 avril, par la Région Normandie et trois organisations de prestataires de formation.

Par - Le 21 avril 2021.

« En Normandie, la formation professionnelle représente 1554 établissements pour lesquels la formation constitue l’activité principale », présente David Margueritte, vice-président de la Région en charge de la formation et du développement des compétences. En nouant un accord avec la branche professionnelle, la Région entend renforcer et développer les coopérations avec ces acteurs sur plusieurs axes.

Démarche prospective sur les besoins de la branche

« Une analyse en continu de l’évolution de la branche, de ses métiers et des compétences permettra de mettre en place une démarche prospective », précise Martine Guérin, présidente du Syndicat des consultants formateurs indépendants (Sycfi). Cet travail doit permettre d’identifier, à court et moyen termes, les évolutions quantitatives (nombre d’emplois à pourvoir, métiers en tension de recrutement…) et qualitatives (mutation des métiers, nouvelles compétences attendues…) de la branche.

Accompagner les prestataires et soutenir l’innovation

De plus, « une concertation sur l’offre de formation analysera l’adéquation entre l’offre existante et les besoins de la branche », indique Christophe Saunier, président de l’Union régionale des organismes de formation (Urof), membre du Synofdes. Objectif : favoriser l’expérimentation de nouvelles formations selon l’évolution des métiers et des méthodes d’apprentissage. L’accompagnement des entreprises du secteur face aux transformations et aux besoins de compétences associés et le soutien aux projets stratégiques de transformation et d’innovation font également des axes de collaboration prévus dans la convention.

« Mieux faire connaître les métiers de la branche et les formations qui s’y rattachent pourra augmenter l’attractivité de ce secteur et répondre à ses besoins en compétences », souligne de son côté Philippe Scelin, président de la délégation régionale de la Fédération de la formation professionnelle (FFP).

Nourrir l’offre de formation dans tous les secteurs

L’inclusion des personnes et situation de handicap fera l’objet d’une attention particulière. Il s’agit de sécuriser leurs parcours — orientation, formation et maintien dans l’emploi –, de fédérer l’ensemble des acteurs, et de faire évoluer les représentations sur le handicap…

Enfin, explique David Margueritte, « une analyse des besoins en compétences de l’ensemble des secteurs économiques sera menée afin de nourrir la réflexion sur l’offre de formation ». Elle s’appuiera notamment sur les travaux du Carif-Oref de Normandie, le Data emploi et le baromètre emploi/compétences de la Région, les données de Pôle emploi, les observatoires des Opco…

« Avec un chiffre d’affaires de plus de 410 millions d’euros en 2018 et près de 33,2 millions d’heures de formation dispensées à plus de 763 000 stagiaires, la formation professionnelle représente un poids économique important à l’échelle du territoire », ajoute Marc Millet, conseiller régional et président de la commission formation.

La Normandie a déjà conclu treize partenariats similaires avec d’autres secteurs : mode et habillement, bâtiment et travaux publics, artisanat, travail temporaire, transport et logistique, agriculture, particuliers employeurs et emplois à domicile, métallurgie, commerce, sécurité, bureaux d’études techniques des cabinets d’ingénieurs, conseil, sport.

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert