Le compte personnel de formation, un succès à capitaliser

Depuis le mois de septembre, et la possibilité offerte aux entreprises d’abonder les comptes personnels de formation (CPF) de leurs salariés, 1 800 entreprises s’en sont saisies pour 4 400 bénéficiaires et 10 M€, a indiqué Michel Yahiel, directeur des retraites et des solidarités à la Caisse des dépôts, lors d’une rencontre virtuelle organisée par l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis) mardi 19 janvier.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 janvier 2021.

Ce chiffre « inquiète » Yvan Ricordeau, secrétaire national de la CFDT chargé de la formation professionnelle : « 4 000 salariés, alors que l’objectif de la loi était de faire de la France une société de la compétence… » Il craint que « la réussite de la montée en charge individuelle du CPF soit synonyme de l’échec collectif de la réforme de 2018 », car le CPF ne sert pas, pour l’instant, de levier au plan de développement des compétences en entreprise. Néanmoins, le CPF affiche un bilan positif, et sur deux registres, selon Michel Yahiel : statistique, « car nous répondons à deux fois plus de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register