Le Fffod apporte son soutien au Cned, victime de piratage informatique

Opérateur de l’Education nationale, le Centre national d’enseignement à distance a subi un piratage de grande ampleur qui a généré des bogues. Ces derniers ont entravé le bon déroulement des cours de collèges et de lycées en distanciel, la semaine dernière. Président du Forum des acteurs de la formation digitale, Jacques Bahry apporte son soutien au Cned, adhérent du Fffod.  

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 avril 2021.

« Les pirates informatiques dont l’enquête judiciaire nous dira, espérons-le, d’où ils viennent, si ce sont des hackeurs indépendants ou s’il y a un gouvernement derrière eux, n’ont pas choisi leur cible au hasard. Hommage du vice à la vertu, c’est l’étendue du dispositif Cned et le professionnalisme de ses équipes qui l’ont fait choisir comme cible pour attaquer ainsi le cœur même de notre système d’enseignement à distance », affirme Jacques Bahry [[Par ailleurs vice-président de Centre Inffo.]] dans une déclaration publiée sur le site du Fffod. Le Fffod, Forum des acteurs des formations digitales, « pionnier du domaine…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert