Le réseau Epale débat de l’accès aux compétences de base en prison

La discussion engagée par le réseau Epale sur les politiques de formation aux compétences de base en prison le montre, les fondamentaux ne sont pas différents du milieu ordinaire, mais ils sont exacerbés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 janvier 2021.

« En fin de compte les prisonniers seront libérés, ils retourneront dans nos communautés et nous devons les préparer à aller au lycée ou à l’université. » Ainsi résumé par James King, responsable de l’apprentissage et des compétences au sein de l’administration pénitentiaire écossaise et secrétaire de l’Association européenne pour l’éducation en milieu carcéral (Epea), l’enjeu est simple : une période d’emprisonnement ne doit pas être une parenthèse stérile mais autant que faire se peut être profitable à la réinsertion des détenus. Mais comme sur bien d’autres sujets, il n’existe pas d’approche européenne unifiée sur la question. La gouvernance des politiques éducatives…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur Lloyd's Register