Les écoles en alternance Walt s’engagent à garder gratuitement leurs apprentis sans entreprise

 Les six écoles en alternance de l’association Walt demandent au ministère de Travail, de l’Emploi et de l’Insertion de rendre possible cette solution, en maintenant les jeunes dans un statut de stagiaire de la formation professionnelle, ce qui leur permettrait de continuer à bénéficier d’une protection sociale.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 09 février 2021.

Que faire des apprentis qui sont inscrits dans des centres de formation, mais qui du fait de la crise sanitaire et économique, ne trouvent pas d’entreprise pour signer un contrat de travail en alternance ? La question se pose de plus en plus, car le nombre de contrats dits « orphelins » a augmenté et leur avenir inquiète les acteurs du monde de la formation professionnelle. La crainte est de les voir se transformer en « décrocheurs ». Gratuité de la continuité pédagogique L’association Walt, qui réunit, depuis 2018, six membres fondateurs représentant près de 20 % de l’offre d’alternance en France (Les Compagnons…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert