Plus de huit enseignants sur dix jamais consultés sur l’offre de formation (Cnesco)

Le Cnesco (Centre national d’étude des systèmes scolaires) vient de rendre publique son étude « Formation continue des personnels de l’école française », montrant qu’en matière de formation professionnelle, l’Education nationale se trouve au milieu du gué.  

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 11 février 2021.

Certes, depuis 2014-2015, il y a un mieux du côté de la formation professionnelle des enseignants. « Le « Plan mathématiques » de 2014, la réforme de l’éducation prioritaire de 2015 ont été accompagnés de formations professionnelles », explique Nathalie Mons, présidente du Cnesco.  Le grand paquebot de l’Education nationale avec ses 900 000 enseignants semble donc s’être mis en ordre de marche pour renforcer l’accès à la formation continue de ses personnels. Mais les stratégies ne sont pas toujours très cohérentes. Ainsi, les enseignants du premier degré doivent suivre 18 heures de formation par an tandis qu’aucune formation obligatoire n’a été instaurée…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur