Plusieurs organisations représentatives d’établissements d’enseignement supérieur réclament l’éligibilité des plus diplômés aux aides à l’emploi des jeunes

Alors que le Premier Ministre Jean Castex a annoncé la prolongation des aides à l’embauche de jeunes et d’alternants, plusieurs organisations revendiquent l’inclusion des plus diplômés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 mars 2021.

Plusieurs organisations représentatives d’établissements d'enseignement supérieur et de secteurs employant beaucoup de jeunes diplômés, qui réclamaient collectivement la prolongation des aides financières à l'alternance et à l'embauche des jeunes, sont partiellement satisfaites par les décisions du gouvernement. Ces organisations sont la Conférence des grandes écoles, la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs, la Conférence des présidents d'université, Syntec Conseil, Syntec Numérique et Syntec Ingénierie. Aide à l'apprentissage Elles demandaient notamment que les aides exceptionnelles à l'apprentissage n'excluent pas les formations de niveau Master. « Là-dessus nous sommes contents d'avoir été entendus : Les aides sont prolongées jusqu'à la fin de l'année…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert