La Cour des comptes appelle à une refondation sur tous les plans de l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (Intefp)

Dans un référé adressé à la ministre du Travail en octobre dernier et rendu public mercredi 15 janvier, la Cour des comptes requiert une refondation intégrale de l’Intefp. Muriel Pénicaud indique qu’une majorité des recommandations sont en cours de mise en œuvre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 janvier 2020.

Gouvernance, qualité de la formation et gestion, ce sont toutes les dimensions de l'Institut national du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (Intefp), que le référé de la Cour des comptes appelle à revoir en profondeur. Dans sa réponse, la ministre du Travail souligne que quatre des six recommandations de la Cour des comptes sont « en cours de mise en œuvre par la nouvelle direction de l'établissement[[Successeur de Bernard Bailbe, Hervé Lanouzière est directeur de l'Institut national du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle depuis octobre 2019.]] en lien et accord avec la tutelle ».…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également