Remise du rapport Travail, emploi, numérique les nouvelles trajectoires, le 6 janvier 2016.

Le rapport du Conseil national du numérique “Travail, emploi, numérique – Les nouvelles trajectoires”

Le rapport du Conseil national du numérique “Travail, emploi, numérique – Les nouvelles trajectoires” a été remis ce 6 janvier à la ministre du Travail, Myriam El Khomri.

Commandé par François Rebsamen voici un peu plus d’un an, il fait le tour d’horizon des impacts du numérique et de la robotisation sur le travail et l’emploi tout en formulant des recommandations pour mieux anticiper les défis de demain en la matière.

Rédigé par . Publié le 07 janvier 2016. Mis à jour le 11 mars 2019.

Parmi les pistes envisagées, tout un axe est consacré à la formation et le besoin de la mettre en mouvement tout en diversifiant les contextes d’apprentissage. Selon le groupe de travail du CNNum, la priorité est de donner aux individus la capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie. “Il faut sortir de cette tendance qui consiste à opposer formation initiale et formation continue. Pour cela, il est nécessaire de casser les freins et de mettre l’apprentissage en mouvement”, détaille Nathalie Andrieux, pilote du groupe de travail CNNum.

Diversifier les apprentissages

Première proposition en ce sens : le développement de nouvelles méthodes d’apprentissages. Cela en s’inspirant de ce qui émerge en matière d’innovation pédagogique, tels que le “blended learning”, mixant présentiel, travail à distance et travail informel, l’adaptive learning[ 1 ]Tel que défini dans le rapport : “méthodes éducatives s’appuyant sur des outils numériques, développées dans l’objectif que l’allocation des ressources s’adapte aux besoins de chacun sur un mode interactif” ou encore les learning expeditions[ 2 ]Tel que défini dans le rapport : “Voyages et déplacements organisés pour donner à voir des pratiques professionnelles (d’innovation, de recherche, de méthodologies d’innovation, de coopération…) sur le mode immersif : sur place et par l’échange avec les équipes des projets observés. Ces approches gagneraient à être développées dans le cadre de la formation et de l’orientation professionnelle.”. Le CNNum souhaite refondre les design pédagogiques gouvernant la formation professionnelle en introduisant davantage de modularité, de personnalisation, de co-construction du savoir et en encourageant le développement des échanges via les réseaux.

Des citoyens au Cnefop

Autre idée innovante du Conseil pour créer une continuité supplémentaire entre la formation initiale et continue, celle d’introduire une représentation directe des citoyens au sein du Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (Cnefop). Cela “afin d’enrichir la remontée d’information sur les besoins non documentés. Il pourrait par exemple être imaginé une représentation de manière permanente par le biais de consultations citoyennes, voire une sélection “aléatoire” inspiré du mode de sélection des jurés citoyens d’assises, ou par appels à contribution orientés sur des thématiques précises, pour constituer des panels représentatifs”.

Le rapport préconise également d’améliorer le service public de l’orientation professionnelle en développant les échanges et dynamiques entre pairs, le mentorat des candidats ainsi que les réseaux pour enrichir les démarches d’orientation et le référencement des offres.

Des propositions saluées par la ministre qui compte bien s’en inspirer pour la réforme du droit du travail qu’elle doit conduire en cette année 2016. “Je me retrouve pleinement dans cet esprit d’innovation et de justice sociale qui anime ce rapport. De nombreuses propositions demandent à être expertisées mais je suis sûre que nous mettrons en œuvre nombre de ces propositions au cours de l’année à venir.”.

Notes   [ + ]

1. Tel que défini dans le rapport : “méthodes éducatives s’appuyant sur des outils numériques, développées dans l’objectif que l’allocation des ressources s’adapte aux besoins de chacun sur un mode interactif”
2. Tel que défini dans le rapport : “Voyages et déplacements organisés pour donner à voir des pratiques professionnelles (d’innovation, de recherche, de méthodologies d’innovation, de coopération…) sur le mode immersif : sur place et par l’échange avec les équipes des projets observés. Ces approches gagneraient à être développées dans le cadre de la formation et de l’orientation professionnelle.”

Centre Inffo vous conseille également