Les Écoles de la deuxième chance révisent leur référentiel pour privilégier l’approche par compétences (« Jeudi de l’Afref »)

Les Écoles de la deuxième chance (E2C), qui accompagnent chaque année 15~000 jeunes sans diplôme ni qualification, ont décidé de renforcer l’« approche par compétences~» (APC [Approche par compétences~: modèle d’apprentissage basé sur le développement des compétences dans un contexte de formation professionnelle. Dans le processus enseignement-apprentissage, l’approche permet à l’élève d’acquérir des compétences transversales susceptibles de l’aider dans son parcours éducatif.]]) dans leur pédagogie. Elles se sont dotées d’un nouveau référentiel et d’un guide d’utilisation. Cette démarche, engagée en 2015, était retracée le 18 octobre lors d’une matinée «~Jeudi de l'[Afref~», organisée par l’Association française de réflexion et d’échange sur la formation .

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 22 octobre 2018.

«~Bien que les E2C aient toujours accordé une place centrale à la validation des compétences, avec une pédagogie basée sur l'alternance d'ateliers et de stages en entreprise, nos référentiels étaient encore trop centrés sur les connaissances~», explique Jean Serror, directeur de l'E2C du Val-de-Marne. Recherche-action Dans le cadre d'une recherche-action appuyée par une équipe universitaire du Lisec [[Laboratoire interuniversitaire des sciences de l'éducation et de la communication.]], onze E2C ont expérimenté de nouvelles pratiques de repérage, formalisation et valorisation des compétences. Par exemple, sur l'analyse des compétences acquises, l'E2C de l'Essonne a formé des trios d'élèves qui devaient s'interroger mutuellement…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également