credit_mbi-2.jpg

Les universités d’entreprise accompagnent les mutations

Par - Le 27 janvier 2015.

Des missions en évolution, une course à l’innovation pédagogique et la recherche d’un équilibre budgétaire. Telles sont les caractéristiques des universités d’entreprise. Selon une étude réalisée auprès de 28 sociétés par Demos, en partenariat avec Kurt Salmon, cabinet international de conseil en management, aujourd’hui, ces organismes ont davantage vocation à « accompagner les grandes mutations auxquelles doivent faire face les entreprises : innovation, stratégie, leadership, adaptation au changement, etc. ».

Un meilleur retour sur les investissements réalisés en formation

Créées il y a une trentaine d’années, les universités d’entreprise ont essentiellement pour vocation d’accompagner les hauts potentiels, de professionnaliser et développer les expertises, d’améliorer les compétences et connaissances par l’échange et la confrontation d’idées. Elles réalisent des missions principalement en lien avec la situation économique de l’entreprise, son projet stratégique et le besoin de développement des compétences des équipes. Elles satisfont un « besoin d’articulation entre les compétences métier, les compétences managériales, les compétences transverses et les savoir-faire spécifiques de l’entreprise », précise l’étude.

Les modalités de formation occupent une place centrale dans les pratiques des universités d’entreprise. Qui cherchent à tirer « un meilleur retour sur les investissements réalisés en formation » et mettent à cet effet un accent particulier sur les modalités et les pratiques de formation. Les auteurs de l’étude notent l’importante croissance du digital dans les outils de formation mis en œuvre par les universités d’entreprise : LMS (learning management system), réseaux sociaux d’entreprise (qui visent à créer des communautés d’apprenants par métier et des espaces d’échanges entre pairs). Le but étant de « repenser en profondeur les manières de travailler et d’apprendre ».

L’organisation et la gestion budgétaire

Selon l’étude, les principales priorités et innovations pour les universités d’entreprise concernent en premier lieu l’organisation et la gestion budgétaire ainsi que les modalités pédagogiques. Ainsi, pour optimiser leur fonctionnement, certaines universités d’entreprise ouvrent leurs dispositifs à l’extérieur du groupe et s’adressent de ce fait aux partenaires, clients et fournisseurs. Elles revoient leur modèle économique, certaines en se structurant comme des centres de profit ; d’autres privilégiant une facturation des prestations à leurs « clients internes ».

Centre Inffo vous conseille également