Letang

Rédigé par . Publié le 04 septembre 2009. Mis à jour le 11 mars 2019.

“En tant que responsable achat formation, ma mission, aux côtés de Julia Le Gouguec, DRH adjointe au CHU de Reims et coordonnatrice de la filière, consiste à piloter chacun des achats mutualisés de nos adhérents”, explique Julie Letang, “acheteur leader” de la filière formation de
l’Uni.HA, aujourd’hui onzième du groupement lancé en janvier 2009.
“En collaboration avec les décideurs de chaque établissement membre, le coordonnateur et l’acheteur identifient les formations mutualisables. Par la suite, nous constituons un groupe de travail basé sur le volontariat de responsables formation ou de personnels ayant une expérience technique dans un domaine particulier.” La mission première de ce comité est “de débattre et d’accompagner la filière” dans l’analyse des besoins fonctionnels et du contenu pédagogique de la formation à acheter : réalisation du questionnaire pour le recueil des besoins adressé aux adhérents “afin de mieux cerner les attentes de chaque établissement”, orientation choisie par chacun des établissements sur cette thématique, etc. “À partir de là, je peux établir un cahier des charges et lancer un appel d’offres d’achat groupé”, indique Julie Letang. À ce stade, elle engage une étude des dossiers de candidature. Souvent, la procédure retenue est le “Mapa” (marché à procédure adaptée), procédure permettant de rencontrer et de négocier avec chacun des candidats, qui présente, lors d’un entretien, son offre (notamment son “mémoire technique”), explique-t-elle. “Nous ne nous attachons pas uniquement à l’aspect tarifaire de l’offre, mais également à son contenu pédagogique, à la qualité des formateurs, aux modalités de formation, etc. Tout ceci se fait en toute transparence, puisque nos critères d’analyse et de sélection sont connus d’avance par tous les candidats”, précise-t-elle encore.
Une fois sélectionné, le fournisseur s’organise pour rencontrer chacun des adhérents, afin de convenir d’un “planning annuel de formation”. Chaque établissement émet un bon de commande et paie directement le fournisseur : “L’établissement garde son autonomie dans la gestion de son plan de formation. Chaque responsable de formation maîtrise la partie opérationnelle du marché dans son établissement [exécution du planning annuel de formation, du bon de commande et du paiement de la prestation]. L’acheteur n’assure que le pilotage, la coordination et la gestion du marché [recueil des besoins, rédaction du cahier des charges, la procédure d’appel d’offres et bonne exécution du marché du début jusqu’à la fin]”, insiste-t-elle.  

jletang.uniha@chu-reims.fr

Centre Inffo vous conseille également