Projet de loi « avenir professionnel » : la reconversion professionnelle fait partie des sujets à améliorer

En commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, mercredi 23 mai, Muriel Pénicaud a été interpellée sur la disparition du congé individuel de formation (Cif) et sur les moyens alloués au dispositif qui doit le remplacer.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 28 mai 2018.

À côté du compte personnel de formation (CPF), le projet de loi «~avenir professionnel~» instaure un «~CPF transition professionnelle~» pour financer les formations longues en vue d’une reconversion comme le permet aujourd'hui le Cif. Lors de l’audition, Boris Vallaud, député des Landes (Nouvelle Gauche) a fait part de ses interrogations «~On peine à comprendre pourquoi vous supprimez le Cif~», un dispositif qui fonctionnait bien selon lui. D’autre part, «~on ne sait pas comment seront financées les formations longues~», a souligné Gérard Cherpion, député des Vosges (les Républicains). Plusieurs options pour les salariés Avec un CPF rénové permettant d’acquérir en dix…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également