Adecco se saisit des opportunités offertes par la réforme de l’apprentissage (UHFP 2020)

Les centres de formation d’apprentis pilotés par des entreprises apportent des réponses aux problématiques de transformation des métiers et de pénurie de compétences, selon Christophe Catoir, du groupe Adecco, qui s’exprimait en conférence de presse dans le cadre de l’Université d’hiver de la formation professionnelle, vendredi 31 janvier. L’entreprise spécialisée dans le travail temporaire a déjà investi dans la création de deux CFA et étudie d’autres projets.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 03 février 2020.

L’un forme depuis cet automne des chargés de recrutement. L’autre va bientôt ouvrir ses portes pour préparer aux métiers de la cuisine. Depuis la loi “Avenir professionnel”, le groupe Adecco a investi dans deux centres de formation d’apprentis dont un en partenariat avec d’autres employeurs. Si le spécialiste du travail temporaire s’est saisi de l’opportunité offerte par la réforme, c’est pour apporter des réponses aux problématiques d’évolution des métiers et de pénurie de compétences. “Les grands groupes ont les moyens de comprendre les besoins en compétences à trois ou quatre ans”, explique Christophe Catoir, président France et Europe du Nord…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également