L’action publique mise sur la formation pour se transformer

Le Fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP) a sélectionné 16 nouveaux lauréats dans le cadre de la 2ème session du troisième appel à projets. La formation est présente, qu’il s’agisse d’insérer le public cible ou de professionnaliser les agents.

Par - Le 03 octobre 2019.

Depuis février 2018, date de création du fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP), l’État a alloué quelques 350 millions d’euros à soixante-trois lauréats. Dont 96 millions aux seize projets qui ont été dévoilés mercredi 25 septembre au titre de la session 2 du 3ème appel à projets. Parmi ceux-ci, trois intègrent un volet formation significatif .

Handicap

Pour un montant de 3 millions d’euros, le FTAP a distingué un projet de plateforme numérique d’information et de services pour les personnes en situation de handicap. Porté par le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et la Caisse des dépôts et consignations, ce projet vise à rapprocher le public cible de la formation et de l’emploi. Il s’agit d’améliorer la lisibilité et l’accessibilité des démarches des usagers dans leur accès à l’emploi et à la formation. La plateforme devrait également permettre de simplifier le travail des professionnels de l’accompagnement [ 1 ]Employeurs, conseillers des MDPH, de Pôle emploi, de Cap emploi et des Missions locales, agents de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et du FIPHP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), CFA et autres organismes de formation. et de développer leur mise en réseau.

Prison

Soutenu par le FTAP à hauteur de 35 millions d’euros, le projet de « prison expérimentale » porté par le ministère de la Justice et la Direction de l’administration pénitentiaire entend permettre aux détenus de développer un projet professionnel durant leur période de détention. Ce programme de réinsertion par le travail et la formation professionnelle s’appuierait sur de nouveaux métiers, « notamment en lien avec le numérique et les services à distance ».

Proximité

Baptisé Ligne directe France services, le projet de la préfecture de la Charente-Maritime vise à créer une plateforme téléphonique novatrice et expérimentale. L’objectif est d’accompagner les usagers dans leurs démarches administratives sur des horaires décalés (18h-22h). Au-delà de l’amélioration du service rendu, le projet porte l’ambition de « faire évoluer et promouvoir le métier d’agent d’accueil, de professionnaliser la fonction en offrant une meilleure formation continue ainsi qu’un parcours professionnel avec des perspectives d’évolution dans le cadre d’une réflexion globale autour de la gestion des emplois et compétences ». L’allocation du FTAP est de 277 484 euros.

Notes   [ + ]

1. Employeurs, conseillers des MDPH, de Pôle emploi, de Cap emploi et des Missions locales, agents de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) et du FIPHP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), CFA et autres organismes de formation.

Centre Inffo vous conseille également