L’Allemagne est-elle vraiment la championne de l’apprentissage ?

Demandez à un responsable politique français d’imaginer un défi pour l’Allemagne. Peu vous répondront : l’apprentissage. C’est pourtant bien aux limites du système allemand de formation par alternance que s’attaque la revue française de sciences sociales Formation Emploi. Iconoclaste, et instructif.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 17 juillet 2019.

  « Avec un taux de chômage des jeunes trois fois plus élevé qu’outre-Rhin, la France affiche 500~000 apprentis contre 1~300~000 en Allemagne ! » De droite, de gauche ou d’ailleurs, qui n’a pas entendu un élu brandir les chiffres du voisin teuton pour souligner les carences gauloises ? Le raccourci est tentant mais le dernier numéro de la revue Formation Emploi, dédié à l’apprentissage en Allemagne, appelle à se méfier de tout syllogisme :  «~D’une corrélation, on fait hâtivement une causalité~», avertit l’édito ; «~France-Allemagne : comparaison n’est pas raison~», conclut la postface. Entre les deux, près de 200 pages…

— La suite est réservée aux abonnés —

Logo Euroguidance Cette page bénéficie d’un financement de la Commission européenne dans le cadre du réseau Euroguidance

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform