L’Opco Mobilités joue la carte de la proximité

L’opérateur de compétences des métiers de la mobilité entame un tour de France qui s’achèvera en juin. Objectif : informer les branches professionnelles qui relèvent de son périmètre et mobiliser les équipes des Opca autour desquels se structure le nouvel ensemble.

Par - Le 16 avril 2019.

L’Opco Mobilités s’organise pour servir 22 branches professionnelles des services de l’automobile et des transports ainsi que la RATP, soit 210 000 entreprises employant plus de 1,6 million de salariés. Après avoir tenu son premier conseil d’administration le 19 mars, l’organisme paritaire est entré dans une phase de mise en œuvre opérationnelle de ses équipes et de ses services qui devrait durer jusqu’au 1er septembre 2019.

Donner des perspectives

Pendant cette phase de transition, l’opérateur s’attache à informer les branches professionnelles qui relèvent de son périmètre ainsi que les équipes amenées à le rejoindre. Le nouvel ensemble va en effet intégrer le personnel issu pour l’essentiel de l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA) et de l’Opca Transports et Services, soit 400 personnes au total. « Nous aurons besoin de toutes les énergies et embarquerons tout le monde », souligne Jean-Louis Vincent, président de l’Opco Mobilités. En cette période de transition, « notre priorité, c’est de rassurer les équipes et de leur donner des perspectives quant au programme de transformation engagé », ajoute-t-il.

Plan stratégique

Pour échanger avec les branches professionnelles et avec le personnel des Opca avant la présentation de son plan stratégique prévu au courant de l’été, l’opérateur de compétences débute cette semaine un tour de France qui va l’amener à sillonner les Régions jusqu’au mois de juin. D’ici au 1er septembre, date prévue pour l’intégration des équipes au sein du nouvel ensemble, la gestion des dossiers de financement est assurée, pour le compte de l’opérateur, par les Opca historiques des branches adhérentes afin d’assurer une continuité de service.

En parallèle, une douzaine de conseils des métiers sont en train de se constituer. C’est au sein de ces instances que les branches professionnelles décident de leur politique et organisent leurs travaux. « Chaque conseil des métiers est représenté au conseil d’administration », précise Patrice Omnes, directeur général de l’Opco Mobilités.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters