Mobilisation pour les jeunes sans contrat d’apprentissage 6 mois après le début de leur formation

Une instruction gouvernementale du 12 février 2021 envisage les possibilités de poursuite de formation pour les jeunes qui n’ont pas conclu de contrat d’apprentissage dans les six mois suivant le début de leur cycle de formation.

Par - Le 22 février 2021.

Le plan « un jeune, une solution » a étendu de trois à six mois la période durant laquelle un jeune peut débuter une formation en apprentissage sans employeur, préalablement à la conclusion d’un contrat d’apprentissage. Pendant cette période, le jeune a le statut de stagiaire de la formation professionnelle non rémunéré.

Afin de multiplier les opportunités d’embauches, l’instruction invite les services préfectoraux à se rapprocher des Opco, des réseaux consulaires et des réseaux d’employeurs pour une meilleure fédération des acteurs économiques sur le territoire et à porter une attention particulière sur la diffusion d’offres d’emploi en apprentissage.

L’instruction propose ensuite des solutions de repli pour les jeunes qui ne trouveront pas d’employeur avant la fin de la période de six mois. Ils pourront poursuivre leur formation dans la voie scolaire dans l’établissement qui les accueille ou dans un autre établissement.
Lorsque cela est possible au regard du titre ou diplôme préparé, des solutions de poursuite de la formation devront être recherchées dans les plans régionaux de formation.
Si la formation ne peut pas se poursuivre par la voie scolaire ou celle de la formation continue, le jeune pourra être pris en charge par le service public régional de l’emploi dans un parcours d’accompagnement et de redéfinition de son parcours professionnel.

Instruction n° DGEFP/MAAQ/DGESCO/DGER/DGAFP/2021/41 du 12 février 2021

Le réseau des Carif-Oref met à votre disposition une cartographie des jeunes sans contrat par CFA, par domaine et par niveau de formation.

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur