Tour de France Nestlé : coupler apprentissage et mobilité européenne

Faire vivre l’Europe aux apprentis est un projet cher à Nespresso. Le groupe s’y emploie dans le cadre de l’association « Alliance for YOUth » qu’il a créée en 2014. Mais le chemin n’est pas si facile. 

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 juillet 2019.

Alors qu’il s’est arrêté à Lille, à quelques kilomètres de la frontière Belge, le tour de France de l’apprentissage de Nestlé a pris quelques couleurs du drapeau européen. D’abord à travers le récit de l’expérience du centre de formation d’apprentis Stephenson à Paris, où les jeunes ont l’occasion d’échanger avec deux pays européens : l’Allemagne et le Portugal. « On parle plutôt d’échanges, car l’apprenti y reste une à deux semaines. Ce n’est pas une immersion long terme, celle qui permettrait un véritable travail dans l’entreprise, et une meilleure maitrise de la langue », regrette Nathalie Beder, directrice des relations avec les…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform