Présentation de l’UPM : construction

Par - Le 07 septembre 2011.

Encadrées depuis l’automne 1995 par le processus de Barcelone, les relations entre l’Union européenne et les pays de la rive Sud et Est de la Méditerranée tendaient vers la construction d’une zone euro-méditerranéenne de prospérité partagée et l’instauration progressive du libre-échange. Ce chantier ouvert dans le domaine des relations extérieures de l’UE par le lancement d’une politique européenne de voisinage visait à approfondir le partenariat euro-méditerranéen, avec une association plus étroite à tous les domaines de la politique européenne, y compris la participation au marché intérieur de l’UE, et l’extension progressive des quatre libertés : libre circulation des personnes, des marchandises, des services et des capitaux.

En Octobre 2007, lors d’un voyage officel à Tanger, Nicolas Sarkozy, Président de la République invitait tous les chefs d’Etat et de gouvernement à se réunir en France en juin 2008 pour « jeter les bases d’une union politique, économique et culturelle basée sur l’égalité stricte entre les pays d’une même mer, la Méditerranée».

Le 13 juillet 2008, se tient à Paris, le sommet fondateur de l’Union pour la Méditerranée (UpM). Quarante trois pays sont présents et reconnaissent la création de cette organisation intergouvernementale qu’est l’UpM.

Voir également :

  Rapport d’information de l’Assemblée nationale sur le thème « Comment construire l’Union méditerranéenne ? », n° 449 déposé le 5 décembre 2007 par MM. Renaud Muselier et Jean-Claude Guibal.

  Article « Les défis politiques et économiques de l’Union pour la Méditerranée » disponible en ligne sur : http://www.robert-schuman.eu/question_europe.php?num=qe-93

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters