L’ARF interpelle le gouvernement sur la formation professionnelle

Rédigé par . Publié le 11 février 2008. Mis à jour le 11 mars 2019.

A l’occasion des réunions des commissions « Education » et « Formation professionnelle et apprentissage » de l’Association des Régions de France, et du Mondial des métiers qui s’est tenu à Lyon du 7 au 10 février, les présidents de Régions ont fait part de leurs « plus vives inquiétudes » et ont voulu « interpeller le gouvernement, les parlementaires et les partenaires sociaux sur les projets de réforme touchant à l’éducation, la formation, l’emploi et l’aménagement du territoire».

L’ARF considère, entre autres, que :

 le service public de la formation professionnelle – dont fait partie l’Afpa – ne peut en aucune manière relever d’une logique de marché,

 la réforme de la formation professionnelle doit s’effectuer dans le cadre d’une concertation responsable entre les partenaires sociaux, l’Etat et les Conseils régionaux,

 des réformes aussi profondes que la fusion ANPE-Assedic et celle de la formation professionnelle ne peuvent se faire sans la présence des Régions. Elles demandent à être parties prenantes dans l’élaboration des nouveaux dispositifs.

Source : Conseil régional Limousin du 8 février 2008

convention DIF

Centre Inffo vous conseille également