Premier avenant au Pacte régional d’investissement dans les compétences en Nouvelle Aquitaine

Par - Le 11 décembre 2020.

Alain Rousset, président de la Région Aquitaine et Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, accompagnée de Carine Seiler, Haut commissaire aux compétences, signeront le premier avenant au Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences (PRIC), ce 11 décembre 2020.

Cet avenant n°1 au pacte régional d’investissement dans les compétences complète et enrichit le PRIC nouvel aquitain, signé le 18 janvier 2019. Il prévoit ainsi le déploiement d’actions complémentaires au pacte avec la :

  • proposition aux jeunes des formations qualifiantes ou pré-qualifiantes supplémentaires conduisant vers les métiers d’avenir ; l’État et la Région Nouvelle-Aquitaine s’engageant à proposer 8387 parcours de formation additionnels en 2021 pour intensifier la réponse formative vers les métiers stratégiques et d’avenir ;
  • mise en place une nouvelle priorisation sectorielle dans l’industrie (robotisation, démantèlement…) , les ressources et les énergies alternatives, l’agriculture,  etc, des parcours de formation certifiants ou qualifiants des jeunes et demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés ;

De plus, l’avenant enrichit le PRIC de nouvelles actions qui pour certaines ont déjà débutées fin 2020 telles que  l’ouverture de 547 places supplémentaires pour la formation sur de nouveaux sites de proximité afin d’augmenter le nombre de diplômés du secteur sanitaire et social avec notamment, les dispositifs «Amorce de Parcours», et Passerelles pour l’Emploi». D’autres actions  commenceront en 2021 comme :

  • l’engagement de projets spécifiques très opérationnels de sourcing, d’accompagnement, de formation professionnelle et d’insertion de jeunes « décrocheurs » universitaires avec une prévision de 822 parcours initiés en 2021,
  • l’abondement de l’enveloppe déléguée à Pôle emploi pour la réalisation de 1000 parcours individuels supplémentaires ciblant les publics visés par le Plan #1Jeune1Solution,
  • le dispositif«Passerelles métiers » pour favoriser la réorientation/reconversion et l’accès à l’emploi de jeunes post-bac inscrits dans des cursus leur ayant permis d’acquérir des savoirs et compétences transférables dans les secteurs prioritaires.

L’avenant prévoit également de revaloriser la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle et de soutenir  le plan de transformation de la formation professionnelle en France.

Source : Cap métiers Nouvelle Aquitaine et ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion, décembre 2020

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

I-Cert