Article réservé à nos abonnés.

Voici maintenant plus de cinq décennies, la loi du 16 juillet 1971 “portant organisation de la formation professionnelle continue dans le cadre de l’éducation permanente” - à laquelle il faut ajouter trois autres lois complémentaires promulguées concomitamment - posait la première pierre de l’édifice. Rapidement, dès les années 70, au fil les accords nationaux interprofessionnels et des lois, la réglementation est retouchée. Notamment : 1993, 2004, 2009, 2014 et enfin la loi “Avenir professionnel” du 5 septembre 2018… D’une réforme l’autre, cinq législations majeures ont complété le socle de 1971. Celle de 2018 se distingue des précédentes dans la mesure…

— La suite est réservée aux abonnés —

Abonnez-vous aux Fiches pratiques du droit de la formation