La politique de « formation par tranches » contestée

Confiants dans la valeur de leur diplôme acquis dans l’enseignement secondaire ou supérieur, 57% des tchèques ne voient guère l’intérêt de repartir en formation au cours de leur vie professionnelle et 36% estiment même que la formation continue “n’apporte rien de positif”. Dur constat pour le Národní vzdělávací fond (Institut national de la formation), l’institution […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 décembre 2011.

Martin Sycha, ministère de l’Enseignement : “La formation tout au long de la vie : projet phare « 

Clarifier la situation de la formation continue (souvent qualifiée de « reconversion professionnelle ») en République tchèque constitue, depuis 2008, la mission du département de la formation professionnelle supérieure et continue, rattaché au ministère de l’Enseignement. Face à une société tchèque peu informée sur ce sujet – quant elle n’y est pas indifférente – et à 41 […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 décembre 2011.

Les rencontres praguoises de la formation professionnelle et du e-learning

Lors de cette journée de rencontre, quatre entreprises françaises, déjà présentes – ou non – en République tchèque (Socotec, E-doceo, Icademie et le CFPJ) sont venues présenter leurs offres à trente-deux sociétés et institutions tchèques, parmi lesquelles l’Université Charles de Prague, les éditeurs e-learning Gopas et LangMaster, le développeur informatique AutoCont, l’entrepreneur en génie civil […]

Par Monique Chatard - Le 16 décembre 2011.

Jana Brabcová : « L’État ne s’implique pas assez »

“Il nous appartient de modifier le regard de la société tchèque sur la formation des adultes” estime Jana Brabcová, “la grande majorité de nos concitoyens considère encore qu’il s’agit d’un dispositif inutile eut égard à leur formation initiale. Et même si la crise a permis aux entreprises de comprendre qu’il valait mieux former que licencier […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 décembre 2011.

85 % de la formation continue en République tchèque financée par l’Europe

Malheureusement, de son propre aveu, le public tend à se sentir peu concerné par cette voie de promotion sociale. “Les tchèques, qu’il s’agisse des salariés ou des entreprises, ne comprennent pas la nécessité d’investir dans un domaine éducatif qui, pour eux, doit être gratuit” regrette la vice-présidente de l’association. De fait: 85% des sommes allouées […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 décembre 2011.

41 000 prestataires de formation : un chiffre à nuancer

Pourtant, ce petit pays de la Mitteleuropa ne compte pas moins de 41 000 prestataires de formation pour 10,5 millions d’habitants ! Un chiffre à relativiser, cependant. Pour Jana Brabcová, vice-présidente d’Asociace institucí vzdělávání dospělých ČR, o.s (Association des instituts de la formation des adultes en République tchèque) et gérante de l’organisme de formation Grafia, […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 décembre 2011.

Information sur la formation : le secteur va continuer de se scinder entre organismes publics et organismes privés

Un paysage de plus en plus binaire. C’est ce qui apparaît nettement à l’examen du secteur de l’information sur la formation, aujourd’hui en 2011. Un champ divisé en deux : d’un côté, les structures publiques et de l’autre, les organismes privés. Petit retour en arrière, quelques années après la loi fondatrice de 1971 sur la […]

Par Marine Miller - Le 29 novembre 2011.

Claude Jeannerot, sénateur PS : {“En quarante ans, le champ de la formation professionnelle continue a glissé des salariés vers les demandeurs d’emploi” }

“Lorsque la loi Delors sur la formation professionnelle continue (FPC) a été promulguée, en juillet 1971, j’avais le sentiment d’assister à un moment historique, ainsi qu’à une avancée sociale considérable !” Claude Jeannerot, sénateur et président (PS) du Conseil général du Doubs, se souvient, avec une certaine nostalgie, du contexte historique qui permit d’inscrire la […]

Par Benjamin d'Alguerre - Le 16 novembre 2011.