« Le socle européen des droits sociaux donne un plan d’action et des ambitions à atteindre » (Bruno Lucas, DGEFP)

« Qu’attendre de l’Europe pour soutenir la société des compétences ? », interrogeait Régis Roussel, responsable du département Régions-Europe-International de Centre Inffo, en ouverture de la table ronde « De la loi Delors à la PFUE 2022, quelle impulsion de l’Europe pour la formation ? », dans le cadre du colloque relatif aux 50 ans de l’écosystème de la formation., qui s’est tenu du 30 novembre au 1er décembre.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 03 décembre 2021.

Assistante de recherche à l’Institut Delors, Klervi Kerneïsn est revenue sur l’engagement de l’ancien conseiller social du Premier ministre Jacques Chaban Delmas. Inspirateur des lois du 16 juillet 1971, dont découlent toutes les réformes ultérieures de la formation professionnelle, Jacques Delors « a anticipé les grandes transformations de la société ». « La formation tout au long de la vie lui semblait un moyen de rétablir l’égalité des chances dans le temps », a ajouté Klervi Kerneïsn. Conscient de l’importance de cette question, le futur président de la Commission européenne [[Jacques Delors a présidé l’exécutif européen de 1986 à 1995]] a tenté de la…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également