Nicolas Vial, directeur général d’Adecco Medical

Adecco déploie la VAE dans les métiers de la santé

Pour répondre à la pénurie d’aides-soignants, Adecco Medical a lancé en 2021 un parcours de VAE destiné à ses salariés en CDI intérimaires. Fort de ce premier succès, le spécialiste de l’intérim renouvelle l’expérience en 2022 et l’ouvre aux auxiliaires de puériculture, aux infirmiers de santé au travail et aux moniteurs-éducateurs. Un levier de reconversion efficace et rapide.

Par - Le 09 mai 2022.

La validation des acquis de l’expérience (VAE) a toute sa place dans l’arsenal des outils de reconversion professionnelle. Face à la pénurie d’aides-soignants encore accentuée par la crise sanitaire, Adecco Medical l’inscrit dans sa stratégie et lance, en 2021, un parcours de VAE. Levier d’engagement et de reconnaissance pour les salariés, plus rapide qu’une formation complète, le dispositif présente de nombreux atouts. Mais souvent jugé complexe à mettre en oeuvre, il reste sous-exploité. Le spécialiste de l’intérim dispose d’une botte secrète après avoir racheté, en septembre 2020, le cabinet Les 2 Rives spécialisé dans la VAE. Adecco a ainsi pu s’appuyer sur l’expertise de sa filiale. Pierre angulaire du parcours proposé à 100 salariés en CDI intérimaire, un suivi des candidats tout au long du process. « Nous avons prévu un accompagnement à hauteur de 84 heures sur 17 semaines. Ce coaching permet de lever des freins, de préparer à l’examen et de soutenir leur effort », précise Nicolas Vial, directeur général d’Adecco Medical.

Ouverture de la VAE à d’autres métiers

Trois mois après leur entrée dans le parcours, 60 candidats ont passé l’examen, obtenu leur diplôme d’aide-soignant et décroché un emploi dans la foulée. Les quarante autres postulants sont en attente d’une convocation. L’expérience confirme les principaux freins à la VAE : la complexité de la phase de recevabilité et la disponibilité des jurys. L’expérimentation Reva engagée par le ministère du Travail cherche à gommer ces obstacles et pourrait aboutir à une réforme de la VAE. De son côté, Adecco, conforté par les premiers résultats de son expérimentation, intensifie sa stratégie en 2022 avec le lancement d’un nouveau sourcing de 150 CDI intérimaires intéressés par le métier d’aide-soignant et une ouverture de ce dispositif aux auxiliaires de puériculture, aux infirmiers de santé au travail et aux moniteurs-éducateurs, eux aussi très recherchés par les professionnels de santé. « Nous procédons par étapes mais notre volonté est bien de développer à grande échelle ce type de parcours », confirme Nicolas Vial.

Centre Inffo vous conseille également