Comment promouvoir l’abondement au CPF dans les entreprises ?

Les pratiques de co-financement orientent le compte personnel de formation vers des parcours professionnalisants en ligne avec les besoins du marché du travail. Cette logique vertueuse suppose l’engagement des entreprises qui restent encore frileuses sur le sujet des abondements. Pour les accompagner, la Caisse des dépôts expérimente de nouvelles offres de service.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 23 novembre 2022.

Si le CPF a su s’imposer auprès des actifs, le dispositif n’a pas encore pris sa place dans la co-construction de parcours professionnels. Prévus par la réforme de 2018, les abondements portent cette ambition. Les co-financements permettent l’articulation du CPF avec les politiques de développement des compétences des entreprises ou des pouvoirs publics. Les formations mobilisées dans ce cadre répondent aux besoins du marché du travail et peuvent soutenir des mobilités ou des reconversions. Selon la Caisse des dépôts, ces parcours sont plus longs et visent davantage des certifications, titres et diplômes inscrits au RNCP. Déployés progressivement depuis 2020, les…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également