Erasmus + : l’ouverture de la mobilité à tous est une priorité de la présidence française de l’UE

Alors que la France accède à la présidence de l’Union européenne, le président de la République a salué la réussite du programme Erasmus, devenu « un rite de passage », qui « a déjà transformé les regards, les esprits, parfois les existences de 12 millions d’Européennes et d’Européens depuis sa création en 1987 » lors de la conférence sur les 35 ans d’Erasmus + organisée jeudi 20 janvier.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 24 janvier 2022.

Emmanuel Macron a rappelé que bénéficier d’une mobilité européenne était « un indéniable atout professionnel », par l’acquisition d’une nouvelle langue ou dans une capacité à « savoir s’adapter et créer des contacts partout à travers le continent ». Autant de compétences « que les employeurs recherchent plus que jamais aujourd’hui ». L’ouverture de la mobilité à tous est donc « une priorité » afin de « construire un véritable espace européen de la jeunesse ». Le chef de l’Etat a rappelé que le doublement du budget alloué à Erasmus + en cette nouvelle période permettait de viser un objectif de 10 millions de participants entre 2021 et 2027, « soit…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également