©shutterstock

Abonnez-vous

La Cour des comptes appelle à définir « une stratégie nationale » pour l’alternance

L’essor de l’alternance porté par la réforme de 2018 et renforcé par les aides à l’embauches instaurées en juillet 2020 n’apporte pas suffisamment de réponses aux jeunes fragilisés, aux entreprises qui font face à des difficultés de recrutement et aux besoins des territoires. C’est le constat dressé par la Cour des comptes dans un rapport assorti de dix recommandations dont plusieurs destinées à résoudre le déficit du système.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 23 juin 2022.

Dans un rapport rendu public ce jeudi 23 juin, la Cour des comptes formule plusieurs critiques à l’égard du système de formation en alternance issu de la loi « avenir professionnel » de 2018. Conjuguée aux aides exceptionnelles à l’embauche instaurée pendant la crise sanitaire, la réforme s’est traduite par une hausse sans précédent des contrats d’apprentissage (+ 82 % entre 2016 et 2021) alors que le nombre de contrats de professionnalisation a baissé (- 55 % en 2020 et -5 % en 2021). Cependant, l’augmentation des effectifs d’apprentis s’est surtout concentrée dans l’enseignement supérieur et dans le secteur tertiaire.…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également