La Fnadir demande à être associée aux travaux de transformation de la voie professionnelle

Au moment où les ministères du Travail et de l’Éducation nationale engagent d’importants chantiers, la Fédération nationale des directeurs de CFA (Fnadir) entend être force de propositions sur trois dossiers qui auront de près ou de loin des répercussions sur l’activité de ses adhérents : le financement de l’apprentissage, l’orientation mais aussi la réforme du lycée professionnel.

Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation

Par - Le 21 septembre 2022.

« Pas sans eux ». C’est en substance le message adressé au gouvernement par les directeurs de CFA réunis au sein de la Fnadir. Au lendemain du coup d’envoi de la réforme de la voie professionnelle et de la présentation de la feuille de route du ministère du Travail, la fédération nationale des directeurs de CFA affiche sa volonté de contribuer aux travaux qui s’engagent. Apprentissage : sécuriser le financement Au cœur de leurs préoccupations, le financement de l’apprentissage. L’objectif du gouvernement est de passer le cap du million d’apprentis d’ici à la fin du quinquennat ce qui pose la question des moyens…

— Article réservé aux abonnés du Quotidien de la formation —

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma