Le cadre des appels à projets régionaux pour soutenir la formation dans les tiers-lieux est fixé

Doté d’un budget de 50 millions d’euros, le programme de soutien à la création et la structuration d’activités de formation au sein de tiers-lieux va se concrétiser par le lancement d’appels à projets régionaux. Le cadre de ce volet du plan de transformation de la formation vient d’être précisé par le ministère du Travail, Régions de France et l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Par - Le 07 juillet 2022.

Soutenir le développement d’activités de formation au sein de tiers-lieux : c’est l’objectif d’un des volets du plan de transformation et de digitalisation de la formation piloté depuis le printemps 2021 par le Haut-commissariat aux compétences. Cette initiative baptisée « Deffinov Tiers-lieux » vise plus précisément à déployer des solutions innovantes au plus près des besoins des bénéficiaires et à faciliter la mutualisation d’outils et de ressources entre acteurs de la formation. Financée à hauteur de 50 millions d’euros, elle se déclinera à partir de cet été sous la forme d’appels à projets régionaux. Leur cadre a été annoncé mardi 28 juin par le ministère du Travail, Régions de France et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Appui à des projets émanant de collectifs

Ces appels à projets s’adressent à des collectifs réunissant des acteurs de la formation et des tiers-lieux qui s’inscrivent dans des logiques d’accessibilité à la formation, d’apprentissage par le faire ou en situation de travail, d’innovation pédagogique et de mutualisation d’outils et de ressources qui seraient trop coûteuses à déployer à l’échelle d’un organisme de formation. Accueil et accompagnement du public, médiation numérique, mise à disposition d’équipements informatiques modernes, animation de communautés d’acteurs, mobilisation d’experts, capacité à tester des innovations et à encourager les développements communs font partie des attendus.

Prise en compte des spécificités locales

En pratique, les appels à projets pourront être portés par les Conseils régionaux et les collectivités d’outre-mer en tenant compte de leurs spécificités et de leurs priorités locales. Ils pourront venir renforcer des initiatives déjà prises en faveur des tiers-lieux. C’est le cas par exemple de la Région Centre Val-de-Loire qui avait inscrit cette thématique dans son pacte régional d’investissement dans les compétences en juin 2021. La Bretagne et l’Occitanie devraient lui emboiter le pas avec de premiers appels à projets publiés en juillet. D’autres suivront tout au long du second semestre.

Un cadre fixé après concertation

Deffinov Tiers-lieux a été conçu par le Haut-commissariat aux compétences après concertation avec les collectivités, les associations de tiers-lieux, les représentants des CFA, des organismes de formation et des acteurs de l’Edtech. Ce volet du plan du plan de transformation de la formation s’inscrit dans une dynamique plus globale de soutien aux tiers-lieux annoncée par le gouvernement en septembre 2021. Elle se décline, entre autres, à travers le programme « Nouveaux lieux, nouveaux liens » porté par l’ANCT.

 

Les axes du plan de transformation et de digitalisation de la formation

  • Soutien aux projets d’hybridation et de digitalisation de la formation portés par les filières ou les réseaux d’organismes de formation – « Deffinum » ;
  • Création de modules digitaux immersifs d’entraînement aux gestes professionnels qui ont vocation à être mis à disposition de tous les organismes de formation et CFA ;
  • Accès à une offre d’accompagnement à l’hybridation pour les organismes de formation et CFA  ;
  • Soutien de l’activité de formation dans les tiers-lieux par des appels à projets régionaux – « Deffinov Tiers-lieux »

Pilotage : Haut-commissariat aux compétences

Financement : 300 millions d’euros mobilisés dans le cadre de France relance

Centre Inffo vous conseille également