Olivier Dussopt annonce une baisse de 10% des niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage

En marge du lancement du programme « Mon apprentissage en Europe », le ministre du Travail Olivier Dussopt a annoncé jeudi 30 juin une baisse des « coûts contrats » d’apprentissage de 10% en deux temps.

Par - Le 01 juillet 2022.

Le ministre du Travail a dévoilé la baisse des coûts contrats d’apprentissage votée par une majorité de membres du conseil d’administration de France compétences ce même jeudi 30 juin. Une première diminution de 5% au 1er septembre sera suivie d’une seconde au 1er avril 2023. Au motif que les coûts réels observés dans les centres de formation d’apprentis sont inférieurs de 20% en moyenne niveaux de prise en charge déterminés par les branches professionnelles, selon la délibération de France compétences.

Retour à l’équilibre

« Cela doit participer au retour à l’équilibre de France compétences », a souligné Olivier Dussopt. En 2021, l’instance de régulation affichait un déficit de 3,2 milliards d’euros malgré la subvention exceptionnelle de 2,75 milliards d’euros versée par l’Etat. Cette année, il pourrait atteindre les 5,9 milliards d’euros.

Succès de l’apprentissage et du CPF

La décision de baisser la prise en charge des contrats d’apprentissage « illustre la montée en puissance de France compétences comme autorité de régulation du système de formation professionnelle et d’apprentissage et contribue également à consolider le système issu de la réforme de 2018, qui fait face à des difficultés financières en raison notamment du succès considérable de l’apprentissage et du compte personnel de formation (CPF) », a estimé le régulateur dans un communiqué de presse.

Centre Inffo vous conseille également