Comenius Regio : le programme européen qui implique les collectivités

Par - Le 16 mai 2011.

Pour la Semaine de l’Europe, le nouveau directeur de l’agence 2E2F, Antoine Godbert, a réuni le 13 mai tous les directeurs des agences européennes – ce qui ne s’était pas produit depuis dix ans – et une fête a été organisée pour les anciens bénéficiaires d’Erasmus. Juste auparavant, les 11 et 12 mai, l’agence a organisé une conférence sur Comenius Regio, avec 200 partenaires européens. Retour sur ce nouveau programme.

Comenius Regio est un programme assez récent, puisqu’il existe depuis seulement deux ans. “Il fait partie du programme plus large Comenius, et permet de sensibiliser des acteurs importants de l’éducation et de la formation : les collectivités et les élus, qui sont des prescripteurs primordiaux”, explique Antoine Godbert. Avec Comenius Regio, les collectivités pilotent ou accompagnent des projets permettant la mobilité des apprentis, ou encore la formation du corps enseignant, dans un autre pays de l’Union européenne. Et les conditions sont larges : tout programme qui renforce les relations éducatives à l’intérieur de l’Europe peut être retenu. En 2010, l’agence 2E2F a ainsi validé 24 projets très différents.

C’est ainsi que l’Île-de-France travaille avec la Lombardie sur les métiers de la mode (voir encadré). L’Alsace, quant à elle, a préféré, pour des apprentis, Comenius Regio à Leonardo, qui a des conditions plus restrictives.

[(MILAN ET PARIS : LE FIL DE LA MODE

Le Conseil régional d’Île-de-France et ses partenaires (lycées professionnels, Centre culturel français de Milan, école supérieure des arts appliqués Duperre, SA Inès de la Fressange) vont travailler avec la Lombardie sur les métiers de la mode. Ce projet regroupe les représentants des autorités politiques et administratives, des autorités scolaires, universitaires, de la formation et des entreprises. Le projet prend en compte la diversité des publics, notamment les jeunes issus de l’immigration et les bas niveaux de qualification. L’objectif est de favoriser l’émergence de nouvelles compétences en améliorant les “modèles de profils professionnels” actuels et en en imaginant de nouveaux. Le projet partira « d’études et recherches comparatives” des parcours et des “canaux d’insertion” du secteur. L’étude sera examinée lors d’une table ronde et fera l’objet d’une diffusion. Des manifestations à Milan et à Paris seront également organisées. )]

En outre, “pour la Région, cela permet une mise en avant et une reconnaissance de son action”, argumente le directeur de l’agence 2E2F. Le succès est tel que les demandes affluent. D’autant plus que Comenius Regio, comme le souligne Antoine Godbert, “est soutenu par des acteurs importants, tel que le ministère des Affaires européennes ou les présidents de Région, à l’instar d’Alain Rousset. Aujourd’hui, la coopération en matière d’éducation doit rassembler les élus, les personnes du système éducatif, et le pouvoir économique, ce que permet Comenius Regio”.

comenius_v2.jpgLes projets sont financés pour deux ans. Les financements varient de 24 300 euros à 45 000 euros (en moyenne, 36 000 euros) par projet. Le budget de Comenius Regio représente 10 % de l’ensemble de celui de Comenius, soit 1,3 million pour la France. Le bon fonctionnement et l’accueil par le public de Comenius Regio est tel que “son autonomisation se posera pour la période 2014-2020”, conclut Antoine Godbert.

[(ALSACE ET LEICESTER : POUR L’APPRENTISSAGE

Le Conseil régional d’Alsace et le Comté de Leicester, au Royaume-Uni, travaillent ensemble sur l’apprentissage. Ce projet vise à confronter les modes de valorisation de cette voie professionnelle entre les deux pays, afin d’identifier comment celle-ci peut être perçue par les jeunes comme une voie de formation qu’on ne choisit pas “par défaut”. Les pratiques seront comparées dans les domaines suivants : lien avec les entreprises, adéquations entre formations et demandes, recherche de partenariats, promotion de l’apprentissage. Résultat attendu : une amélioration des offres proposées aux jeunes. )]

[(DES UTILISATEURS TRÈS ENTHOUSIASTES

Lors du colloque qui a réuni les Régions européennes ayant réalisé un projet dans le cadre de Comenius Regio, les retours ont été très positifs. “Nous nous sommes demandés pourquoi nous n’avions pas pensé à cette idée d’impliquer les collectivités avant, même si nous sommes tous d’accord pour reconnaître qu’il est possible de faire quelques améliorations techniques”, rapporte Antoine Godbert. Le réseau a également demandé la reconduction de la conférence une fois par an. Le directeur de l’agence 2E2F a été surpris “par le nombre de Régions françaises présentes, très nombreuses”. Le directeur général de l’éducation et de la formation, Jan Truszczyński, a quant à lui affirmé lors de la conférence qu’à l’occasion de la mise en œuvre du programme européen 2020, la durée du projet serait étendue, tout comme les fonds alloués à chaque projet seraient augmentés. Il a aussi évoqué l’idée de partir sur des partenariats multilatéraux et non seulement bilatéraux.)]

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters