Ateliers de pédagogie personnalisée : la nouvelle dynamique

Par - Le 13 février 2013.

Il y aura bientôt 30 ans apparaissait, en Rhône-Alpes, le premier Atelier de pédagogie personnalisée (APP). Sur la base de principes célébrant l’autoformation accompagnée, les APP n’ont ensuite cesser de se développer jusqu’à devenir un réseau national fort de 487 APP et plus de 300 antennes en 2007. Mais lorsque, cette même année, le recentrage des politiques publiques sur les compétences clés et le passage au code des marchés publics ont entraîné le désengagement de l’État, les APP ont alors connu un véritable démembrement. Intervenant lors d’une web-conférence du Fffod mardi 12 février 2013, Marie-Anne Corbin et Marie Boucon, respectivement directrice et présidente de l’Association pour la promotion du label APP (APapp), ont expliqué en quoi leur réseau aujourd’hui réduit à « 195 points de formation DOM-TOM compris »[ 1 ]125 APP labellisés et 65 antennes. était aujourd’hui prêt pour la reconquête.

Si le réseau a effectivement, selon les mots de Marie-Anne Corbin, traversé une « période très difficile », il n’en a pas moins su se reconstruire sur la base de ses fondamentaux. D’abord, le label, qui a véritablement couru le risque d’être vidé de sa valeur lorsqu’il s’est retrouvé déconnecté des financements par subvention, a retrouvé une nouvelle vigueur. Ceci, grâce à une réinvention totale de la démarche de labellisation opérée avec l’Afnor après la cession par l’État du label à l’APapp (voir notre article). Ensuite, parce que les APP, aujourd’hui porté par 30 % de Greta, 50 à 60 % d’associations et 20 à 30 % d’autres organismes (CCI, CFA, CFPPA, universités, etc.), a su rester « comme à l’origine, divers et varié ».

S’agissant de la plus-value du label version 2013, Marie-Anne Corbin rappelle qu’il traduit la mise en place d’une démarche pédagogique inscrite dans l’innovation permanente, qui s’adapte complètement aux publics, de façon personnalisée, quels que soient leurs niveaux et objectifs. Autre avantage : l’inscription dans un réseau et une garantie qualité apportée aux financeurs. Selon Marie Boucon, les organismes support peuvent y trouver intérêt à deux niveaux. D’abord, en interne, avec une professionnalisation des équipes en matière d’accompagnement des personnes qui dépasse le cadre d’intervention APP ; ensuite, en externe, avec une facilitation de la communication en direction des financeurs qui comprennent mieux l’intérêt de la souplesse de la démarche APP dans le cadre souvent très contraint des appels d’offres. Ainsi abordé, le label peut être considéré comme un investissement qui vient justifier le coût à supporter par l’organisme porteur : 1 600 euros HT pour 3 ans, auxquels s’ajoute les frais d’adhésion à l’APapp.

En dépit de « trous dans le maillage territorial », notamment dans les Régions où les Greta étaient majoritaires et ont décidé d’abandonner le label, les APP puisent aussi leur force dans le réseau animé par l’APapp. D’une part, celui-ci favorise la mutualisation de la recherche pédagogique, des travaux de propective et l’échange d’expériences [ 2 ]Assises nationales des APP, Arles, 13 et 14 juin 2013. ; d’autre part, il permet de porter des partenariats régionaux et nationaux essentiels au développement du modèle. Dernier exemple en date souligné par Marie Boucon : l’appel d’offres ACCOR remporté par l’APapp en raison de la capacité des APP d’ « avoir une réponse identique et cohérente sur l’ensemble des territoires ». De même avec le partenariat signé avec l’ANLCI au dernier trimestre 2012, qui garantit la présence d’un formateur formé à l’accueil des publics en situation d’illettrisme dans chaque APP.

Déclinant les sept principes fondamentaux de la démarche APP[ 3 ]1. Personnalisation. 2. Accompagnement. 3. Ancrage territorial. 4. Diversité des publics accueillis en flux. 5. Domaines de compétences référés aux huit compétences clés européennes. 6. Sources diversifiées de financement. 7. Fonctionnement en réseau à dimension régionale et nationale., la présidente de l’APapp témoigne de la pérennité d’un modèle qui a su conserver ses valeurs d’origine (accompagnement, personnalisation et individualisation) tout en sachant évoluer. Ceci, par exemple sur le plan pédagogique, comme le montre la création d’un « ePortfolio » destiné à soutenir le principe d’accompagnement. Mais tout aussi bien sur le plan de la gestion, comme en témoigne l’évolution des modes de financements, avec la ré-affirmation d’un principe de pluri-financement [ 4 ]Régions, collectivités territoriales, entreprises, OPCA, fonds européens, etc. plus que jamais nécessaire depuis l’abandon des subventions.

Alors que les APP dispensent aujourd’hui quelques 3,2 millions d’heures de formation par an au bénéfice de 35 000 personnes, le réseau se fixe trois grands axes de développement pour la période 2013-2015 : les échanges au sein du réseau et vers les partenaires, la professionnalisation des équipes et l’amélioration de la couverture territoriale avec l’accueil de nouveaux opérateurs.

Prochain événement les 26, 27 et 28 mars prochains avec APP Résonance 2013 : trois jours durant lesquels toutes les structures porteuses d’un APP vont entrer en résonance à un niveau local et régional. Objectif : mettre en place des événements permettant de faire connaître et promouvoir leur savoir-faire. Si l’on en croît Marie Boucon qui rapporte que certains services des Direccte pensent que les APP n’existent plus, il y a urgence…

  • Prochaine web-conférence du Fffod le 12 mars 2013 autour des plates-formes Open source : www.fffod.org/

Notes   [ + ]

1. 125 APP labellisés et 65 antennes.
2. Assises nationales des APP, Arles, 13 et 14 juin 2013.
3. 1. Personnalisation. 2. Accompagnement. 3. Ancrage territorial. 4. Diversité des publics accueillis en flux. 5. Domaines de compétences référés aux huit compétences clés européennes. 6. Sources diversifiées de financement. 7. Fonctionnement en réseau à dimension régionale et nationale.
4. Régions, collectivités territoriales, entreprises, OPCA, fonds européens, etc.
Documents utiles

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters