« À 4 mains », un documentaire sensible sur le lien entre maître et apprenti

Une semaine jour pour jour avant sa diffusion sur France 5,  le 8 octobre, le documentaire de Sarah Carpentier, intitulé À 4 mains, a été projeté aux 7 Batignolles (Paris), en présence de l’Institut de l’entreprise. Sans se mêler des aspects éditoriaux, il l’a soutenu financièrement.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 octobre 2019.

« L’apprentissage représente la voie royale vers l’entreprise, estime Paul Allibert, directeur général de l’Institut de l’entreprise. Les entreprises apprécient de se sentir investies dans la formation des jeunes. Il nous a donc semblé naturel de promouvoir cette filière d’excellence. » Voilà pourquoi, en partenariat avec la région des Hauts-de-France, l’Institut de l’entreprise a sollicité un producteur de documentaires, pour lui proposer de soutenir un film sur l’apprentissage qu’il réaliserait. Il a choisi Caméra subjective, connue pour « déconstruire les clichés », selon Paul Allibert. La transmission comme fil rouge Sur le plan éditorial, totale liberté a été laissée à la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également