La formation, pilier de l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie (Remise du rapport El Khomri)

L’ex ministre du travail Myriam El Khomri a remis le 29 octobre son rapport à la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn. L’acquisition des savoirs est essentielle pour revaloriser les métiers liés à la dépendance des personnes âgées et handicapées, qui peinent à recruter et à fidéliser.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 30 octobre 2019.

Qualité de vie au travail, revalorisation des rémunérations, innovation et… formation. Voilà les 4 axes des 59 préconisations faites par Myriam El Khomri à Agnès Buzyn, pour engendrer un attrait pour les métiers de la dépendance, très pénuriques. En mars dernier, le rapport Libault sur la prise en charge de la dépendance l’avait déjà pointé~: la formation apparaît comme une priorité, pour atteindre cet objectif. Aussi, 150 auditions et plus de 80~heures de visites dans diverses structures d’accueil de personnes dépendantes plus tard, ce nouveau texte fait-il des propositions concrètes allant dans ce sens. C’était le but de la mission…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également