« La mise en œuvre de la loi a besoin des corps intermédiaires » (Marie-Christine Oghly, Medef)

Co-présidente de la commission Éducation, formation, compétences du Medef, Marie-Christine Oghly a souligné le rôle des partenaires sociaux pour la mise en œuvre opérationnelle de la réforme de l’apprentissage et de l’orientation (conférence Loi #AvenirPro, 4novembre, Paris).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 novembre 2019.

«~On a besoin des corps intermédiaires pour mettre en application la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel~», insiste Marie-Christine Oghly (Medef). Pour illustrer son propos, la co-présidente de la commission Éducation, formation, compétences a mis en avant les plans d’objectifs partagés (Pop) que son organisation contracte avec l’association Régions de France. Pop «~Les Régions ont la compétence en matière d’information sur les métiers et les formations, la connaissance du terrain, les liens avec le service public, les établissements scolaires et les entreprises~», pointe Marie-Christine Oghly. Dans ce contexte, les Pop fournissent un cadre contractuel qui permet aux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également