Le Crédit agricole et l’ICD partenaires pour une formation de conseillers clientèle de professionnels en Occitanie

27 alternants ont entamé, le 30 septembre, leur parcours de formation de « conseiller clientèle de professionnels » en alternance, fruit d’un partenariat entre l’ICD, l’école de commerce du groupe IGS, et le Crédit agricole.

Par - Le 17 octobre 2019.

Ce parcours les mènera en deux ans au titre de mastère en « management de la relation client et marketing parcours banque », certifié par le ministère du Travail et par l’Autorité des marchés financiers. L’objectif est qu’ils intègrent ensuite un poste de conseiller clientèle de professionnels ou de conseiller en gestion patrimoniale dans l’une des quatre caisses régionales occitanes du Crédit agricole ou de LCL, les deux banques faisant partie du même groupe.

Secteur porteur pour les alternants

« Nous avons identifié un besoin, sur la région, de bacs + 5 dans les métiers innovants de la banque », explique Anthony Gargaros, directeur du CFA Difcam Nouvelle Aquitaine et Midi-Pyrénées, un CFA créé il y a une trentaine d’années par le Crédit agricole. Aujourd’hui, la moitié des 1 800 alternants formés annuellement au niveau national sont recrutés par le Crédit agricole et l’autre moitié par d’autres entreprises du secteur de la banque et de l’assurance.

Contrairement à ce que laissent penser la multiplication des plans sociaux dans la banque, le secteur reste porteur, notamment pour les alternants. « Si certaines banques réduisent leurs effectifs, ce n’est pas le cas des banques mutualistes. D’autre part, les banques profitent de la réforme de l’apprentissage pour développer l’alternance », explique Anthony Gargaros.

Recherche de partenaires locaux

C’est dans ce contexte qu’intervient le partenariat entre l’ICD et le Difcam. La stratégie du CFA est, une fois un besoin identifié sur un territoire, de rechercher un partenaire local. Dans ce cas précis, le Difcam fournit le contenu pédagogique professionnel : concrètement « des salariés du Crédit agricole donnent des cours aux apprentis », précise Anthony Gargaros. De son côté, « l’ICD dispense la formation théorique, assurée par des universitaires et des consultants », explique Dominique Vergez, directrice de l’ICD Toulouse.

Le programme traite notamment de l’environnement bancaire, de stratégie et de marketing et de soft skills [ 1 ]Compétences comportementales. Une partie des cours en présentiel est préalablement préparée à distance. L’école de commerce accueille les 27 alternants dans ses locaux de Blagnac et « assure la coordination pédagogique avec le Difcam ». C’est aussi elle qui porte le titre de mastère dont l’avantage, par rapport à un diplôme de master reconnu par l’Éducation nationale, est d’être « plus opérationnel », explique Dominique Vergez.

Les 27 alternants viennent en général de licences professionnelles en banque ou en administration économique et sociale, obtenues en formation initiale. Ils suivront 460 heures de cours par an, à raison d’une semaine par mois en alternance avec trois semaines en entreprise.

Le CFA Difcam espère ouvrir une nouvelle promotion de conseillers clientèles de professionnels l’année prochaine.

Notes   [ + ]

1. Compétences comportementales

Centre Inffo vous conseille également