Le groupe NTN-SNR lance un nouveau parcours de formation professionnelle

NTN-SNR (Société nouvelle de roulements, filiale du Japonais New Technology Network), basée à Annecy, souhaite former et intégrer 150 nouveaux collaborateurs d’ici 2023.

Par - Le 03 septembre 2019.

Afin de répondre à un besoin accru en main-d’œuvre, le groupe NTN-SNR (5 000 salariés, dont 2 800 en France), spécialiste de la conception et de la fabrication de roulements, vient de lancer un nouveau parcours de formation professionnelle. Lancé en novembre prochain, il sera situé cœur de son site dédié à l’aéronautique à Annecy (Haute-Savoie).

Les principaux clients de NTN-SNR dans ce secteur ?  Safran, Pratt & Whitney, Rolls Royce ou encore General Electric, qui font appel à ces solutions pour les moteurs d’avions Airbus et Boeing. « C’est pour répondre aux besoins de ce marché en constante évolution que nous avons décidé de créer ce parcours, sous la forme de l’Ecole des applications des roulements NTN-SNR (Learn) », explique Max Pichard, responsable de production et en charge de ce nouveau programme dont l’objectif est d’« accueillir, former et intégrer » les futurs rectifieurs et monteurs de l’entreprise.

« Nous souhaitons embaucher plus de 150 collaborateurs sur notre site aéronautique d’ici 2023, poursuit-il. Cette prévision est liée à l’augmentation de la demande, de la mobilité mais également aux départs à la retraite de notre groupe ». Dans ce cadre, NTN-SNR va donc proposer un accompagnement spécifique à tout candidat souhaitant découvrir ce nouveau secteur et ainsi décrocher une certification spécifique.

Blocs d’actions

Élaboré en collaboration avec des partenaires nationaux et locaux (ministère du Travail, Pôle emploi, Chambre syndicale de la métallurgie, Université Savoie Mont-Blanc, pouvoirs publics locaux…), le parcours de formation professionnelle est composé de trois « blocs d’actions ». D’une part, le recrutement et l’intégration dans l’entreprise. D’autre part, la formation sur les « fondamentaux techniques » et l’évaluation des compétences professionnelles. Enfin, la « mobilisation » des équipes internes du groupe pour faciliter la transmission et l’évaluation des compétences.

D’une durée de treize mois, ce parcours d’intégration et de formation est ouvert à tout candidat de plus de 18 ans, sans condition de qualification ou diplôme. « Aucun CV n’est demandé pour les phases de recrutement, composées d’une demi-journée de tests pratiques de logique et de montage (quatre heures), puis d’un entretien de motivation », précise Max Pichard.

Spécialisation

Une fois les sélections passées, Learn se structurera en deux étapes. D’une part, un tronc commun d’un mois à temps plein et entrant dans le cadre de la POE de Pôle emploi (préparation opérationnelle à l’emploi), avec 140 heures d’immersion, dont deux jours d’observation en atelier. D’autre part, une formation spécifique de douze mois, soit en rectification, soit en montage aéronautique ( contrat d’alternance CDD ou CDI). Ces spécialisations, formant chacune entre huit et douze alternants par session, sont assurées par des experts NTN-SNR et par des formateurs extérieurs.

À l’issue de ce parcours qualifiant en techniques d’usinage, les nouveaux rectifieurs et monteurs obtiendront un certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) attestant de l’acquisition de capacités professionnelles pour les métiers de l’industrie, sur le plan national.

 

 

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia