L’Institut Sapiens prône des formations longues pour 10 % de la population active

L’Institut Sapiens publie une étude sur les impacts macroéconomiques d’un libre accès à une formation continue. Selon les auteurs, la formation des 10 % de la population active française touchés par la révolution digitale entraînerait une augmentation du PIB comprise entre 2,5 et 3,4 % selon la durée de la formation.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 mars 2019.

Le rapport de l’Institut Sapiens entend mesurer l’impact d’un dispositif de formation étudié par la chaire Transitions démographiques, transitions économiques, visant à la mise en place d’une année de formation universelle au bénéfice de tout actif de 16 à 64 ans avec prise en charge du salaire. Pour les économistes Nathalie Chusseau et Jacques Pelletan, auteurs  de l'étude, ce sont d’abord les mutations du marché de l’emploi qui justifient de s’intéresser à la formation tout au long de la vie. En France, selon diverses études, les évolutions technologiques menacent de disparition près de 10 % des emplois et entraînent l’évolution profonde de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor