Coronavirus : tous les CFA fermés à partir du lundi 16 mars, mais leur financement est maintenu

Les mesures exceptionnelles annoncées par le Président de la République relatives au Coronavirus s’appliquent également aux Centres de formation d’apprentis (CFA) qui, comme les écoles, seront fermés à partir du 16 mars. Précisions et témoignage du directeur de Formaposte.

Par - Le 16 mars 2020.

Les principaux acteurs de l’apprentissage en ont été informés dès jeudi soir 12 mars par la DGEFP (Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle) : les mesures de fermeture des établissements scolaires annoncées par Emmanuel Macron s’appliquent également aux CFA et à leurs apprentis. La DGEFP leur a confirmé vendredi  13 mars que les CFA ne doivent plus accueillir de public: ni apprentis, ni candidats, ni portes ouvertes. La mesure concerne aussi les apprentis du supérieur, a-t-elle précisé. Le versement du coût-contrat par les Opco est maintenu pour ne pas mettre les CFA en difficulté économique.

Pour maintenir la continuité des apprentissages, les CFA sont invités à mettre en place de la formation à distance et en classes virtuelles. La DGEFP précise que le ministère les aidera à le faire. Les alternants qui ne pourront pas bénéficier de cours à distance devront aller en entreprise. Au même titre que tous les salariés, les apprentis pourront bénéficier des mesures de télétravail ou de chômage partiel mises en œuvre dans leur entreprise.

Télétravail et formation à distance

Comme toutes les entreprises, les CFA vont devoir organiser un plan de continuité de leur activité“, indique Pascal Picault, directeur de Formaposte et administrateur Fnadir (Fédération nationale des associations de directeurs de centres de formation d’apprentis), qui a participé vendredi à la réunion avec la DGEFP. “Pour nos salariés le télétravail sera étendu sans limite avec des points en visioconférence, et pour ceux dont le métier est l’accueil du public nous envisageons le chômage partiel. Enfin, certains salariés devront prendre un arrêt de travail de 14 jours pour garder leurs enfants, sans perte de salaire, comme indiqué par le président”.

Concernant l’organisation de cours à distance, ce CFA possède déjà des outils de e-learning, mais devra organiser des classes virtuelles, parfois depuis le domicile des formateurs, planifier des rendez-vous, mettre à disposition les moyens techniques. “Ensuite il y a la question des examens, sur certaines certifications et titres professionnels nous avons des épreuves en mars et en avril”s’interroge Pascal Picault. L’association nationale des apprentis de France (Anaf) s’inquiète dans un communiqué du “retard de plusieurs dizaines d’heures” que vont prendre les apprentis.

Maintenir les recrutements

Autre inquiétude: “Ces fermetures risquent de freiner le recrutement des apprentis, en pleine période de portes ouvertes”, souligne l’Anaf. Pour y répondre, Formaposte va développer des sessions de “Live” sur sa chaîne YouTube: “Il y a aura des présentations de nos formations avec possibilité de poser des questions en temps réel, mais aussi des entretiens à distance pour les recrutements, nous allons embarquer les équipes dans ces innovations”, assure Pascal Picault, reconnaissant toutefois que de nombreuses inconnues demeurent dans cette situation inédite.

Centre Inffo vous conseille également