Le plan de modernisation de la formation démarre avec un premier appel à projets

Le Haut-Commissariat aux compétences a donné le coup d’envoi du plan de transformation et de digitalisation de la formation en lançant un appel à projets doté de 100 millions d’euros.

Par - Le 14 juin 2021.

Deffinum, pour « dispositifs France Formation Innovante Numérique », c’est le nom de l’appel à projets lancé le 1er juin par le Haut-Commissariat aux compétences. C’est la première concrétisation du plan conçu par le ministère du Travail pour soutenir la transformation et la digitalisation de la formation dans le cadre de France Relance.

Doté d’un budget de 100 millions d’euros, cet appel à projets s’adresse à des « consortiums et groupements d’acteurs qui souhaitent accélérer l’hybridation de leurs formations et déployer des pédagogies innovantes, notamment des pédagogies plus actives, et cela, afin de rendre l’apprenant véritablement acteur de ses apprentissages ».

Mutualiser les innovations

La procédure vise à soutenir des projets d’envergure nationale ou interrégionale qui portent « un engagement de mutualisation des productions, supports et outils » au sein des réseaux constitués, voire au-delà. Ces projets devront par ailleurs s’inscrire « dans une forte dynamique d’innovation pédagogique en formation professionnelle et en apprentissage ».

Dans sa dimension innovation, l’appel à projets permettra par exemple de soutenir des initiatives qui s’appuient sur les sciences cognitives pour renforcer l’appétence à la formation et l’acquisition de compétences, qui exploitent les technologies d’analyse de la data et d’intelligence pour individualiser les parcours, ou qui mettent l’accent sur la formation en situation de travail et l’articulation entre présentiel et distanciel.

Trois vagues de sélection

Au-delà du caractère innovant, le comité de sélection tiendra compte de la cohérence du projet, de la capacité des groupements à embarquer des TPE, de la portée et de la diffusion des productions, ou encore de la qualité du processus de suivi et d’évaluation.

La prise en compte des enjeux d’inclusion ou d’égalité d’accès à la formation et la capacité des projets à « dépasser les frontières entre formation initiale et continue » feront aussi partie des éléments évalués lors de la sélection.

La première vague de cet appel à projets est ouverte jusqu’au 31 août 2021 à 12h00. Deux autres vagues de sélection sont envisagées : du 30 septembre au 30 décembre 2021 et du 31 janvier au 2 mai 2022. Mais le ministère du Travail se réserve le droit de clôturer l’appel à projets avant la fin de la troisième vague, en fonction du niveau de consommation de l’enveloppe allouée.


Le détail de l’appel à projets

 

Cet article est-il utile ?

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur