Le projet de loi de finances 2022 « prolonge l’effort financier en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle »

Présenté mercredi 22 septembre, le projet de loi de finances 2022 prévoit une enveloppe stable pour la mission Travail et emploi, étoffée de 500 millions d’euros dans le cadre de la mission Relance. Premiers détails.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 septembre 2021.

Sous réserve des arbitrages à venir, le projet de loi de finances 2022 dévoilé mercredi 22 septembre prévoit un budget de 13,4 milliards d’euros pour la mission Travail et emploi. S’y ajoutent 3,4 milliards du plan de relance, dont 500 millions d’euros de nouveaux crédits, « au-delà des crédits nécessaires au financement des dispositifs de France Relance initiés en 2021. » Soit et selon le ministère du Travail, « un budget ambitieux pour accompagner la reprise de l’économie et mettre l’accent sur les publics les plus éloignés de l’emploi. » Pour la première fois depuis 10 ans, le ministère conserve son plafond d’emplois et…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur