« Les 48 actions remarquables des Régions montrent aussi que cela se joue sur les territoires » (François Bonneau, Centre-Val de Loire)

Les abondements financiers de l’État permettent d’amplifier l’action régionale. C’est en substance la thèse défendue par François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire, lors du congrès Régions de France, qui s’est déroulé à Montpellier jeudi 30 septembre.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 octobre 2021.

Fervent défenseur de la décentralisation, François Bonneau voit dans les « 48 actions remarquables des Régions à destination des demandeurs d’emploi », présentées jeudi 30 septembre au congrès Régions de France (notre article), une illustration de ce que peuvent réaliser ensemble les différents échelons politiques et administratifs de France. Grâce au concours financier de l’État apporté dans le cadre des pactes régionaux d’investissement dans les compétences, « nous avons pu sensiblement accroître le nombre de personnes prises en charge annuellement pour des actions de formation », se félicite-t-il. Réalités locales Mais il le précise aussitôt, « des décisions parisiennes qui viendraient se décliner…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur