Mon apprentissage en 180 secondes

C’est une déclinaison du concours Ma thèse en 180 secondes qui vient d’être inaugurée par l’université Paris-Saclay, en association avec les universités d’Evry-Val d’Essonne et de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Et c’est cette fois-ci l’apprentissage qui est à l’honneur. Zoom sur la première édition.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 juin 2021.

Donner à des apprentis de premier cycle l’occasion de valoriser leur parcours en apprentissage sous la forme d’un « concours d’éloquence express », selon l’expression de Sylvie Retailleau, présidente de l’université Paris-Saclay, telle était l’ambition de la première édition du concours Mon apprentissage en 180 secondes. On peut aussi le voir comme une façon de souligner la place grandissante de l’apprentissage au sein de l’université : en 2019 et au sein des pôles Paris-Saclay, Evry-Val d’Essonne et Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, ce sont quelque 780 étudiants répartis dans une quarantaine de formations qui ont fait le choix d’ « une autre façon d’apprendre », salue…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur