Muriel Pénicaud présente une ordonnance visant à adapter la loi avenir professionnel aux outre-mer

La ministre du Travail a présenté mercredi 28 août en conseil des ministres une ordonnance portant adaptation des dispositions de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel aux collectivités d’outre-mer régies par l’article 73 de la constitution et à Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 août 2019.

« A l’issue d’un processus de concertation tenu au printemps dernier avec les acteurs économiques et sociaux des territoires, les parlementaires ultra-marins et les représentants des exécutifs des collectivités ultramarines, cette ordonnance adapte les dispositions de la loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel aux enjeux spécifiques de ces territoires », indique le compte-rendu officiel du conseil des ministres. Bonne mobilisation des contributions financières Le cadre d’intervention des opérateurs de compétences (Opco) présents sur les territoires ultramarins est adapté afin d’organiser la bonne mobilisation des contributions financières pour la formation professionnelle et l’alternance outre-mer, a ajouté la ministre. Un…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform