Un atelier consacré à l’Afest lors du salon Solutions RH de Lyon

Les 18 et 19 novembre prochains se tiendra la 8ème édition  lyonnaise du salon Solutions RH. Des conférences et des ateliers permettront aux participants de mieux s’approprier les différents axes de la loi Avenir professionnel. L’Afest (Action de formation en situation de travail) sera l’objet d’un atelier animé par Jérôme Molina, dirigeant de l’organisme de formation Accoform.

Par - Le 04 novembre 2019.

Mieux faire connaître l’Afest est l’un des chevaux de bataille de Jérôme Molina, dirigeant d’Accoform, organisme de formation situé à Villefontaine (Isère) à 20 minutes de Lyon. Il a d’ailleurs récemment participé avec quatre autres organismes de formation à la création de l’association FacilFormations.

Expliciter l’Afest

Elle propose régulièrement des petits déjeuners à l’intention des chefs d’entreprises et responsables des ressources humaines des PME locales sur l’Afest et d’autres sujets liés à la réforme de la formation professionnelle. « L’Afest est encore peu connue, nous n’en sommes qu’au début. Beaucoup de responsables d’entreprises imaginent qu’elle est difficile à mettre en place. Il est donc important d’expliciter son fonctionnement et de montrer qu’elle est adaptée aux besoins de formation des PME », indique Jérôme Molina. Lequel est en train de terminer sa certification de « référent Afest ». L’atelier qu’il animera lors du salon Solutions RH fera la part belle aux exemples concrets afin de montrer que l’Afest est utilisable dans des contextes très différents et laisse une véritable marge de manœuvre dans sa mise en place.

Rassurer les responsables d’entreprises

Accoform a imaginé une méthode pour rassurer les responsables d’entreprises. « Certains se disent que l’Afest constitue un chantier important. C’est pourquoi, nous proposons, afin de les rassurer, d’aborder la formation en situation de travail par briques, par étapes », explique Jérôme Molina. Tout d’abord, Accoform aide à réaliser un diagnostic en approfondissant la problématique de l’entreprise, en faisant le point sur ses ressources humaines ainsi que sur ses capacités de formation internes. Certaines entreprises s’aperçoivent alors qu’elles disposent déjà des moyens qui lui permettront de réaliser la quasi totalité de la formation en interne. « Celles qui se lancent dans ce diagnostic mettent en général assez vite en place l’Afest car elles ont envie de passer à l’action », précise Jérôme Molina.

Former les coachs à la réflexivité

L’entreprise doit ensuite identifier un parcours de formation. L’organisme de conseil et de formation n’aura « plus » qu’à coordonner le démarrage de la formation et à s’assurer de la traçabilité des apprentissages. Entretemps, les formateurs de terrain auront été « professionnalisés » afin qu’ils observent la bonne posture vis-à-vis du ou des apprenants. Ainsi, Accoform initie les futurs coachs à la réflexivité, clé de voute de la formation en situation de travail. Car si l’Afest est moins compliquée à mettre en place qu’il n’y paraît, elle n’est pas non plus une simple formation « sur le tas ».

Centre Inffo vous conseille également