Schneider Electric transforme une de ses écoles en CFA

Dès cette année, de jeunes apprentis devraient faire leur rentrée dans l’École grenobloise des métiers de l’énergie du groupe Schneider Electric. Presque centenaire cet établissement va donc, à la faveur de la réforme, trouver un second souffle.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 mai 2019.

« L’école répond à un enjeu sociétal. Nous proposons des parcours certifiants du BEP à la licence professionnelle destinés à un public de jeunes fragilisés ou en marge du système scolaire. En la transformant en CFA, nous allons pouvoir doubler ou tripler le nombre de nos étudiants dans les trois ans qui viennent », explique Gilles Vermot-Desroches, directeur du développement durable de Schneider Electric. Ouvertes à l’ensemble de la filière électrique, ces formations sont très attendues dans un secteur particulièrement concerné par la transformation des métiers. Libéralisation Et cette montée en puissance est désormais possible. « Le nouveau mode de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters