Portrait

« Nous devrions avoir les moyens d’envoyer plus d’apprentis à l’étranger » (Sébastien Thierry, Erasmus +)

Selon les estimations du ministère du Travail, environ 6 800 apprentis auraient bénéficié d’une mobilité internationale en 2017-2018. Parmi lesquels environ 5 350 doivent leur expérience à l’étranger au programme phare de l’Union européenne, Erasmus +. Directeur général adjoint de l’Agence Erasmus + France / Éducation & Formation, Sébastien Thierry nous précise l’apport de ce programme.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 10 septembre 2019.

En juillet 2017, Muriel Pénicaud confiait au député européen Jean Arthuis une mission de développement de la mobilité internationale des apprentis avec l’objectif de porter le nombre d’apprentis mobiles à 15 000 d’ici 2022 (Lire). Où en sommes-nous ? Selon Sébastien Thierry, l’instrument de mesure qui permettrait de répondre avec précision n’existe pas encore. Pour autant, les estimations du ministère du Travail avancent le chiffre de 6 800 apprentis bénéficiaires d’une mobilité à l’étranger en 2017-2018. Parmi lesquels environ 5 350 qui doivent leur expérience internationale au programme phare de l’Union européenne, Erasmus +. Ceci et pour 4 350 d’entre-eux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également